Avertir le modérateur

03/05/2014

BIEN SUR !

Bien sur, les mots nous contournent et nous échappent pour ne jamais se retourner, mais en notre remord, on se souviendra toujours qu'a ce moment précis, nous n'avons rien dit. Rien murmuré. Dire a l'autre le regard que l'on lui porte, est une belle preuve d'amitié ou d'Amour. S'oublier pour magnifier celui ou celle qui ne sait plus. Redonnez a celui qui sombre dans l'inconnu, toute sa splendeur a travers des mots de reconnaissance et de gratitude. Aimer l'autre dans sa perdition et ses pleurs pour lui murmurer le miroir qui ne le parcoure plus. Tout être Humain sera, nous un jour. Ne soyons pas orgueilleux et vils. Pensons a l'autre. Pensons a dire....a l'autre !

MY SWEET PEPPER LAND

C'est un grand film, qui nous induit des pensées autres, puis, aussi, une multitude d'interrogations. Etre Humains et peu courageux, en notre société, se relève de facilités, mais, en d'autres pays de structures différentes et délicates, ou la femme n'a jamais eu sa place et son existence il est d’un intérêt de regarder ce film comme un pure chef d'oeuvre, de sens et de vie. J'aime les films Américains dans leurs foulées, leurs dégaines et leurs folies. Les mouvements de caméras se succèdent pour orienter le spectateur a l'endroit ou il doit être. Comme un jeu de piste ou a travers toutes les images rapides et cisaillées,nous indiquant le juste endroit de notre place et de notre pensée. Mais, en ce film fort différent, dépourvu de grands moyens financiers, la vie se racontent a travers notamment deux personnages dont la valeur atteint des sommets de miséricordes et d'allégresses. Les éclairages sont simples mais beaux. Les plans se racontent de vérité et de justesse. L'histoire se conte d'une simplicité de vie et de regards, qui nous échappent, nous, trop européens. L'actrice est d'une sublimité extraordinaire et phénoménale en ses sourire et sa justesse de jeu. En enjeux financiers très amoindris devant les moyens Américains, le signifiant prend une proportion en ses mots et ses gestes dans une perspective de grande beauté. J'ai adoré ce film ainsi que la beauté de Golshifteh Farahani. Un conte de fées qui m'a réellement transporté vers les degrés supérieurs. Ceux du bonheur de reconnaître l'autre en ses tords et ses misères. Un être comme moi en somme !

22/04/2014

JE GARDERAI DE TOI......

Je garderai de toi, en tes sourires et tes mots doux et acidulés, la beauté des rivages que je n'ai pas pu atteindre avec toi. J'aurai voulu être ton chevalier blanc a travers ta vie, tes pleurs et ton amour. Celui qui t'aurait aidé à enjamber tous les ravins et aussi à gravir toutes les montagnes. J'aurai aimé être celui qui aurait partagé tes différentes notes de musique pour te conter le chant des grands paysages et des Cieux profonds. J'aurai aimé partager tes émotions et tes douces envies, enveloppées de subtils matins ouatés. Te tendre une fleur timide, pour te rappeler que la Vie a parfois un sens inaugural et positif. Te rappeler que tous les hommes ne sont pas lâches ou perfides. Tu n'es pas encore un souvenir, car je te vois parfois, mais en mes pensées, mes réflexions, mes questionnements, mes doutes, mes tiraillements, mes envies, je sais que la partie est finie et aussi jouée. Toutefois, en mes mots placés, j'aime ton caractère et ton visage doux et romantique, qui relève des contes de fées et des rêves poétiques. Tu as été, à toi toute seule, une partie délicate de mon livre. Tu fus mon Héroïne.     

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu