Avertir le modérateur

16/02/2013

CELA NE DEVAIT PAS SE FAIRE

Grâce à toi, je suis encore dans le domaine du rêve et de l'insouciance. Perdu un jour a cause de mon métier qui m'avait quitté pour s'élever en d'autres définitions plus pointues, tu es venue vers moi pour m'apprendre une autre histoire de vie et de bonheur. Tu avais été une bonne directrice artistique qui m'avais accompagné d'agence en agence avec la fidélité des professionnelles. Tu fus une belle amitié bien au déla de tous ces termes photographiques ou artistiques. En mes chemins de turbulences nous nous sommes vus souvent au détour d'une nuit, ou d'un repas. En nos mots échangés et parfois pleurés, nous étions très proches mais pas indivisibles. En tes termes proposés, tu m'avais souvent mumuré de l'attirance que je ne relevais en fait, jamais. Mais a force d'attendre un nouveau geste de ma part tu as regardé d'autres lumières plus accueillantes que les miennes. Je ne désirais pas être le gardien de ces messages pourtant qui me touchaient et m'interpellaient. A Buenos Aires tu es partie pour suivre la belle histoire que tu désirais vivre, partager et aimer. Puis, comme parfois dans les contes de fées, le livre d'Amour s'est refermé. Tu es revenue pour partir dans les Landes et ouvrir un atelier. Avec tes sourires tu m'as raconté encore tout cela. De ce lien que nous n'avions pas fait. En mes silences interrogés, j'ai contourné mes réponses et mon embarras. Mais en mon histoire j'étais ennuyé et gêné. Malheureusement je ne suis jamais venu vers toi. D'ou ce mot pour me libérer. Oh vie délicate !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu