Avertir le modérateur

08/01/2012

PUIS JE VOUS AI PRIS LA MAIN

En passant comme un vagabond dans cette maison de retraite pour aller voir mon père j'ai entendu un soupir, un cri. De cette souffrance ressentie devant ces fins de vie je n'osais rentrer dans votre chambre car je ne vous connaissais. Toutefois l'intuition en mes profondeurs me parcoururent. Je savais que mes pas étaient appelés vers vous ce jour. Vous étiez seule et mourante et moi comme un enfant je ne savais. Mais en mes Cieux éternels je suis venu vers vous pour écouter. De votre main si fébrile et amoindrie vous m'avez dit....Ami de le Terre je m'en vais. Gardez en votre main ma destinée et ma mémoire. Je n'ai pas de mari et d'enfant. Je pars ainsi. Vous serez ma dernière lumière et mon dernier ami.....Votre âme est partie. Toutefois sachez. J'en suis encore après toutes ces années...meurtri.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu