Avertir le modérateur

20/12/2011

PUIS VOILA !

SCORSESE s'est souvenu de cette enfance des rêves et de ce monde imaginaire de l'enfance délaissée. Celle de la peur et de la mort. Celle du vol et de la débrouillardise. Celle des espérances et celle du gendarme. SCORSESE a travers son dernier film rend une poésie a cette vie qui défile si vite et sans mot. Une vie qui ne se raconte plus qu'en dehors d'alarmantes narrations journalistiques. SCORSESE rend un hommage a tous les cinéastes dont les noms se sont échappés de nos mémoires et notamment un hommage a Georges MELIES artiste oublié en fond de gare MONTPARNASSE. De ce monde ensevelis il en ressors des notes d'emotions et de musiques nouvelles ou la violence a disparue mais pas le bienfait, les valeurs , la fraternité et l'amour. De ce Monde des Hommes oubliés ou le profit n'existait pas en cette ampleur, SCORSESE raconte en ses images somptueuses un Monde disparu. Je lui en suis reconnaissant. Mes yeux se sont reconnus en ces images que le Monde des adultes bouscule et chamboule. Il fallait un jour grandir. Grandir comme HUGO CABRET !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu